FR DE EN

Handicap et participation sociale, une course d'obstacles

Si elle est largement souhaitée, la participation sociale des personnes en situation de handicap peine à se concrétiser dans les institutions. Quels sont les obstacles qui empêchent cette évolution? Comment les dépasser? Jonas Lorétan et Stanley Ampukunnel, de la Haute école de travail social Fribourg, ont étudié la question dans leur travail de Bachelor. Un article de la revue d'information sociale Reiso.

La participation sociale des personnes en situation de handicap se concrétise par un engagement actif dans la vie quotidienne et dans la communauté, par le biais de la réalisation des habitudes de vie, c’est-à-dire par la réalisation des activités courantes (communication, déplacement, nutrition, soins personnels, conditions corporelles, habitation) et des rôles sociaux (responsabilités, relations interpersonnelles, vie communautaire, éducation, travail, loisirs).

Dans le cadre de leur travail de Bachelor, Jonas Lorétan et Stanley Ampukunnel ont voulu comprendre comment les éducateurs travaillant en institution accompagnent leurs résidents pour favoriser leur participation sociale.

«En ce qui concerne les activités courantes, les concepts d’autonomie et d’auto-détermination apparaissent clairement dans le discours des éducateurs. Il n’en va pas de même concernant la réalisation des rôles sociaux des personnes en situation de handicap vivant en institution», notent les auteurs.

Et de pointer le fait que les éducateurs interrogés dans le cadre de leur travail de Bachelor «sont majoritairement peu enclins à reconnaître les compétences nécessaires aux personnes en situation de handicap pour réaliser ces rôles».

«Cette zone d’inconfort, ou «zone de friction», apparaît lorsque les demandes des résidents d’assumer des rôles sociaux mettent en difficulté l’accompagnement des éducateurs», relèvent les auteurs.

Jonas Lorétan et Stanley Ampukunnel estiment par conséquent qu'il «importe que les éducateurs développent une conviction et un militantisme personnels et professionnels par des formations et des formations continues afin de changer les représentations sociales du handicap et créer une société plus juste pour les personnes qu’ils accompagnent».

> Lire l'article complet sur le site de la revue Reiso

Publié le 07.03.2019
Contact
HES-SO Rectorat
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok