FR DE EN

Impact des jeux vidéo sur le cerveau qui apprend

Mercredi 8 mai 2019 dès 16h30
Lausanne, HES-SO Master, Provence 6

Durant les 12 derniers mois, 41% des suisses entre 16 et 64 ont joué au moins une fois à un jeu vidéo au sens large. Les femmes représentent près de la moitié des joueurs. La tranche d’âge qui joue le plus est la tranche 25-34 ans chez les hommes, et celle des 35-44 chez les femmes.

Les jeux vidéo, souvent associés à la violence, à l’addiction ou à une perte de temps, ont éveillé l’intérêt des neurosciences et de la neuro-éducation.

Que démontrent les études du domaine qui ont évalué l’impact de ce loisir sur le cerveau ? L’usage des jeux vidéo contribue-t-il à disperser l’attention ? Favorise-t-il la diminution de l’attention continue ? Le joueur, la joueuse sont-ils des étudiant-e-s moins efficaces ? Peut-on s’appuyer sur les mécanismes des jeux vidéo pour favoriser l’apprentissage ?

L’oratrice du jour, Dr. Daphne Bavelier, abordera ces questions durant cette quatrième conférence du cycle « Enseigner à l’ère numérique ».

 

Une conférence organisée par le Centre e-learning de la HES-SO Cyberlearn et le SADAP sous l’égide des dicastères Enseignement et Qualité de la HES-SO.

 

Publié le 25.03.2019
Contact
HES-SO Rectorat
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok